Sur le plan des finances publiques, l'exécution des opérations financières des Etats membres de l'Union, au cours des six premiers mois de 2019, a été marquée par un accroissement des recettes (+11,8%), en glissement annuel, plus important que celui des dépenses (+9,8%). Selon la Bceao qui donne l’information dans son   Rapport sur la politique monétaire dans l’Umoa, septembre 2019, cette évolution a induit une réduction du déficit global, base engagements, dons compris, qui s'est situé à 1,8% du PIB, contre 2,1% du PIB sur la même période de l'année précédente.

Lire la suite