La Cour Suprême du Cameroun a rendu en juin 2019 un arrêt qui, par un incroyable retournement de situation, donne raison à deux actionnaires français dans leur longue bataille contre feu Jacqueline Casalegno pour le contrôle de Chanas Assurances.

Lire la suite