Le Tunisien Yamen Manaï a remporté mercredi le prix de littérature arabe, pour un roman sur la violence dans les milieux les plus défavorisés de son pays, "Bel abîme".

Lire la suite