Phénomène marginal sous la première république, la corruption devient sous le régime militaire un fait ‘’d’amateur’’. C’est du moins l’analyse de notre compatriote Sambou Sisssoko pour qui ce fléau, qui gangrène aujourd’hui

Lire la suite

Pin It
0
0
0
s2sdefault