Les appels à la démission du Gouvernement du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, à la suite des événements de Niono, n’ont pas d’écho favorable auprès de Gal Salif Traoré : « Le chef suprême des Armées m’a mis ici. Ce n’est pas à moi de fuir ma mission ». Cette réplique intervient au lendemain […]

Lire la suite



Pin It