En août 2017, Amadou Thiam, un des responsables du Mouvement « An Tè, A Bana-Touche pas à ma Constitution », accordait une interview à L’Aube. Farouche opposant à la révision constitutionnelle, il n’hésitait pas à l’époque de fustiger ce projet qui, pour lui, « survient dans un contexte sécuritaire inquiétant… ». Aujourd’hui, le même Thiam, ministre en charge de […]

Lire la suite



Pin It