«Les Mauriciens n’oublieront pas et ne doivent pas oublier l’année 1999.» Sur sa page Facebook, l’ancienne présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, a voulu, elle aussi rendre hommage à Kaya. Et surtout, prôner un message de paix et d’unité.

Lire la suite