«C’est très regrettable, voire choquant, cet assassinat.» Les politiciens sont unanimes suite au meurtre du caporal Lapeyre survenu le 2 mai. D’autant que l’accusé n’est autre que son fils, consommateur de drogue synthétique.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault