Les mesures budgétaires ayant trait à la santé publique n’impressionnent ni le Dr Dushyant Purmanan, président de la Government Medical and Dental Officers Association (GMDOA), qui les qualifie de «réchauffées», ni celui de la Private Medical Practionners Association (PMPA), le Dr Patrick How, qui constate que «comme d’habitude», l’exercice budgétaire ne comporte rien pour les cliniques et pour les médecins exerçant au libéral.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault