Des Agaléens sont tombés malades à plusieurs reprises, avec, en toile de fond, des doutes sur la qualité de l’eau potable. Le poids de 1 500 ouvriers sur la consommation d’une ressource limitée va se faire sentir.

Lire la suite

Pin It