Suite à une assignation de l’Etat de Côte d’Ivoire par la société exportatrice OLAM international, le tribunal du commerce d’Abidjan a ordonné le 19 mai 2019, la suspension de l’opération de destruction du riz avarié et désigné un nouveau cabinet d’expertise afin de déterminer à nouveau si la cargaison de riz est effectivement impropre à […] L’article [Côte d’Ivoire/Affaire riz impropre à la consommation] Le gouvernement veut faire appel de la décision du tribunal du commerce est apparu en premier sur Le Point Sur.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault