Denis Ayen ne vit que pour le culturisme. Depuis quatre ans, il a sa propre salle de gym, qu’il tient avec sa femme, qui est également coach.

Lire la suite