Me Idrissi Mze Mouigni, avocat de la partie civile, espère que l’affaire sera jugée peu après le ramadan. Les inculpés coopèrent avec la justice et l’enquête progresse vite. Il y a quelques semaines, un corps [.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault