L’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies se dit pour la continuité du dialogue inter-burundais.  Michel Kafando soutient que ce dernier demeure la seule option valable pour un «règlement durable» de la crise politique burundaise et la tenue d’élections (.

Lire la suite