Le Colonel Anrifi est décédé dans la nuit de mardi à mercredi dans son lit de l’hôpital El-maarouf de Moroni. Il a été retrouvé par ses gardes du corps par terre dans sa chambre de Fomboni, où il vivait seul.

Lire la suite



Pin It