Il a trois ans, le blog ComoresDroit titrait "ils en ont rêvé et la Cour Constitutionnelle l’ a fait"  à la suite de l’arrêt de la Cour Constitutionnelle du 25 décembre 2015 invalidant la candidature de l’ancien président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi à l'élection présidentielle de mars 2016.

Lire la suite