Trois personnes arrêtées samedi dernier. Ils auraient suivi le convoi présidentiel à destination de Hahaya bien qu'elles affirmaient ne pas le suivre mais plus tôt suivre le chemin vers Mitsamihouli.

Lire la suite