El Watan

Aujourd’hui aura lieu la 9e marche pacifique pour exiger le départ du système. Comme chaque vendredi, un seul mot d’ordre : «Silmiya».

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Après un rendez-vous raté, dimanche dernier, en raison d’un mouvement de grève, les étudiants à Constantine se sont donné le mot pour une campagne de nettoiement.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Des dizaines d’huissiers de justice de la wilaya de Constantine ont organisé un mouvement de protestation, hier vers 10h du matin, devant le siège de la cour, sis à la rue Aït El Hocine, au centre-ville de Constantine.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Lors d’une conférence animée, hier, à l’auditorium du campus de Hasnaoua et dans le cadre des rencontres «Les débats de l’UMMTO» qu’organisent les enseignants, étudiants et personnel ATS de l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou, l’ancien président du RCD et détenu du MCB, Saïd Sadi, a estimé que la graine d’avril 80 a fait éclore […] L’article Saïd Sadi à Tizi Ouzou : «Les insurrections d’avril 80 et de 2019 n’étaient pas imprévisibles» est apparu en premier sur El Watan.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

La coordination des présidents d’APC de la wilaya de Béjaïa a réagi hier aux propos du porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication, Hassane Rabhi, qui a conclu lors d’une conférence de presse à Alger que les élus qui refusent de participer à l’organisation des élections «sont aussi concernés par cette délégitimisation» en les […] L’article Les élus de Béjaïa répondent au porte-parole du gouvernement : «C’est vous qui êtes illégitimes» est apparu en premier sur El Watan.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Il explique les droits des manifestants dans la rue face à la violence, et surtout le rôle des avocats pour les protéger et faire appliquer la loi.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Des maires, soutenus par différents élus de Tizi Ouzou, ont marché hier au chef-lieu de wilaya pour affirmer leur démarcation et rejet de la prochaine élection présidentielle prévue le 4 juillet prochain, tout en exprimant leur adhésion complète aux revendications populaires.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Le président du barreau de Sidi Bel Abbès, Me Mohamed Othmani, a appelé, hier dans une déclaration à El Watan Week-end, les magistrats de la cour de Sidi Bel Abbès à appuyer les revendications populaires en instruisant les dossiers de corruption au niveau local.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Une manifestation artistique a été organisée hier devant la Cinémathèque de la ville de Khenchela pour réaffirmer le rejet du pouvoir en place.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

La célébration du 39e anniversaire du Printemps berbère intervient dans un contexte particulier, cette année, en raison du mouvement populaire enclenché le 22 février réclamant le départ du système politique.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Dans la commune de Bordj Omar Driss, sise à 700 km au nord d’Illizi, les manifestants ont fermé, depuis le 14 avril courant, le siège de la mairie à l’aide de briques et semblent déterminés à aller jusqu’au bout de leurs revendications, en premier lieu la dissolution de… l’Assemblée populaire communale.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

«Non à la justice du téléphone !», «Adala horra !», «Djeïch, châab mâak ya Bensalem !» ont été les principaux slogans scandés par une cinquantaine de présidents d’associations, de membres de la société civile et d’anciens élus à l’APW et l’APC de Ghardaïa, qui ont organisé un sit-in de soutien au procureur général de la […] L’article Un sit-in de soutien au procureur général de la cour de Ghardaïa est apparu en premier sur El Watan.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Pour accéder à cette partie, il faut avoir un abonnement Si vous avez déjà un compte, connectez vous Pour s'abonner cliquez ici.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Le militant des droits de l’homme et avocat maître Mustapha Bouchachi a salué, hier, lors d’une conférence organisée par le Collectif des avocats libres au niveau de la Maison de la culture Ali Zamoum de Bouira, l’engagement de l’institution militaire à accompagner la période de transition.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Une certaine confusion s’est installée, ces derniers jours en Algérie, pour ce qui est de la gestion sécuritaire des manifestations. Certaines «attaques» sur les réseaux sociaux, venues d’«anonymes» mais aussi de quelques «politiques» tendant à semer la discorde au sein de la population accentuent cette confusion.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

La démission mardi de Tayeb Belaïz, l’un des symboles du système Bouteflika, suivie du discours hautement politique du chef d’état-major de l’ANP sur la crise politique, alimente les discussions et les débats sur les véritables intentions et les objectifs du pouvoir en place, fortement incarné ces jours-ci par l’institution militaire.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

C’est une mobilisation historique. Des centaines de syndicalistes et de travailleurs ont occupé, hier, la rue Aïssat Idir, où se trouve le siège de l’UGTA, pour réclamer en chœur le départ du patron de la centrale syndicale, Abdelmadjid Sidi Saïd.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Les campus universitaires de la capitale sont depuis hier en ébullition. Trois agents en civil, présentés comme étant des policiers de la Brigade de recherche et d’investigation (BRI), ont fait irruption dans l’amphi 205 de la faculté de droit à Saïd Hamdine, où se tenait une réunion d’étudiants, pour procéder à une interpellation.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Le gouvernement répond aux maires qui ont décidé de boycotter la préparation et l’organisation de la présidentielle du 4 juillet prochain. «Ces personnes tentent de délégitimer l’administration centrale.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

La date du 17 avril 2019 s’inscrira en lettres d’or dans l’histoire du mouvement syndical national, et de l’UGTA en particulier. A l’appel de plusieurs unions de wilaya, à l’instar de Tizi Ouzou, Béjaïa, Tlemcen, Saïda, etc.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

On le voit tous les vendredis et dans toutes les manifs de la semaine : depuis le début du soulèvement pacifique du 22 février, les jeunes sont le cœur battant de la contestation.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Plusieurs centaines d’avocats et des dizaines de greffiers ont organisé, hier, deux marches distinctes dans la ville de Tizi Ouzou pour exiger le départ de tout le système politique.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Le peuple poursuit sa marche vers la liberté et la démocratie, le régime s’enferme dans son palais et compte ses jours. L’enfant du système, Liamine Zeroual, a appelé les tenants du pouvoir à s’élever à la hauteur du peuple.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

La population de Tripoli a vécu une nuit d’horreur avant-hier soir. Les bombardements ne se sont arrêtés qu’à l’aube, alors que le Conseil de sécurité ne s’est pas entendu, pour la troisième fois depuis le début des combats, sur une proposition britannique condamnant les violences et demandant un cessez-le-feu.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Pour accéder à cette partie, il faut avoir un abonnement Si vous avez déjà un compte, connectez vous Pour s'abonner cliquez ici.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Il a quitté le tarmac de l’asservissement un 22 février, le réservoir chargé de rêves d’émancipation. Le décollage tumultueux, jugé risqué par les tours de contrôle, fut vite oublié par les passagers du «Houria Airlines» grâce à un service à bord irréprochable.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Emirates Airlines a été récompensée du prix de la Meilleure première classe au monde lors des prix Travelers Choice® de TripAdvisor 2019 pour les compagnies aériennes.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Chahreddine Berriah, journaliste d’El Watan à Tlemcen, a reçu des menaces graves après la parution, aujourd’hui mercredi, de son article « Tlemcen : Main basse sur le foncier ».

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Le Pdg du groupe Cevital, Issad Rebrab, a été entendu, aujourd’hui mercredi, par la section de la gendarmerie de Bab Djedid à Alger .

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Depuis le 22 février dernier, date de la première manifestation anti pouvoir, les robes noires de la wilaya de Tlemcen ont acquis leur liberté de s'exprimer réellement.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Les magistrats exerçant à la cour de Béjaïa ne s’impliqueront ni dans la préparation, ni dans le déroulement des élections présidentielles du 4 juillet prochain, dont les chances de la tenue s’amenuisent considérablement.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault