L'établissement de crédit rechigne à payer les acomptes relatifs à l'exécution de la première phase du gigantesque projet de 30 milliards de FCFA, malgré les assurances données par le délégué du gouvernement auprès d.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault