Selon un communiqué du ministre de Défense, Joseph Beti Assomo, l'attaque perpétrée dans la nuit du samedi 09 au dimanche 10 juin 2019, par plus de 300 combattants " lourdement armés" de la secte nigériane Boko Haram, dans la localité de Darak, d&eacu.

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault