Face à la piraterie, le Bureau malien du droit d’auteur (Bumda), dirigé par Mme Diallo Aïda Koné, fait preuve d’imagination et d’inventivité afin de préserver les industries créatives fortement éprouvées par une conjoncture économique et financière.

Lire la suite

Source :

http://news.abamako.com/h/213159.html

0
0
0
s2sdefault