Le centre du pays concentre 40% des attaques djihadistes. Ces deux dernières années, 1.200 civils ont été tués, 50 villages brûlés, 30.000 personnes ont fui la région.

Source :

http://news.abamako.com/h/201435.html