Alors qu’il venait d’être relâché après une garde à vue en raison d’une enquête à Paris, pour corruption, le patron de la Confédération africaine de football (Caf), Ahmad Ahmad, fait l’objet d’une enquête interne à la Fifa, à cause d’accusations de harcèlement sexuel.

Lire la suite

Source :

http://news.abamako.com/h/214600.html

0
0
0
s2sdefault