Imprimer
Catégorie : aCotonou

Il y a quelques jours, mon oncle m’appelle du village. «Il ne faut plus aller dans les centres de santé, me crie-t-il. Il y a maintenant un vaccin que les médecins injectent aux patients pour les tuer et on t’enterre immédiatement, ni vu ni connu.

Lire la source