Lejecos

Les services du FMI ont achevé les discussions sur un accès d’urgence à la facilité de crédit rapide et à l’instrument de financement rapide pour aider le Sénégal à relever les défis économiques liés à la pandémie.L'approbation de la demande de financement par le Conseil d’administration du FMI mettra à la disposition des autorités 221 millions de dollars pour répondre aux besoins urgents du budget et de la balance des paiements résultant de la pandémie.

Lire la suite

Vice-président de l’Association des bourses des valeurs africaines (The African securities exchanges association - Asea) depuis novembre 2018, Dr Edoh Kossi Amenounve devient le président de cette association à compter du 1er avril 2020. Selon un communiqué de presse, Karim Hajji, président de l’Asea, a fait valoir ses droits à la retraite et a quitté ses fonctions de directeur général de la Bourse de Casablanca, le 31 mars 2020.

Lire la suite

Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale a approuvé trois dons de l’Association internationale de développement (Ida) d’un montant total de 133 millions de dollars, provenant notamment du Sous-guichet régional d’Ida18 pour l’aide aux réfugiés et aux communautés d’accueil. Ces fonds sont destinés à améliorer l’accès des populations les plus pauvres et vulnérables aux services et infrastructures de base dans les circonscriptions (wilayas) de Trarza, du Gorgol, de l’Assaba et du Guidimakha, ainsi que dans les deux Hodhs (el Gharbi et el Chargui), situés au sud de la Mauritanie, à la frontière avec le Sénégal et le Mali.

Lire la suite

Le Conseil des ministres s’est exceptionnellement tenu ce mercredi 1er avril 2020 en visioconférence, sous la présidence du Chef de l’Etat, son Excellence, Monsieur Macky SALL. Le Chef de l’Etat à l’entame de sa communication, s’est incliné devant la mémoire de feu Mababa Diouf dit Pape, ancien Président de l’Olympique de Marseille, premier sénégalais victime du Covid-19, au Sénégal.

Lire la suite

Les États-Unis ont annoncé un investissement initial de près de 274 millions de dollars (164,4 milliards de FCFA) dans les secours d'urgence sanitaire et humanitaire pour soutenir les efforts de lutte contre la pandémie dans 64 des pays les plus à risque, dont le Sénégal. L’Amérique accentue le combat contre le Covid-19.

Lire la suite

Par le biais de la Fondation UBA et faisant suite à l’annonce faite par le Groupe United Bank for Africa (UBA) Plc qui a offert plus de 8,5 milliards de francs CFA (14 millions de dollars) pour soutenir la riposte contre le Covid-19, la délégation de la banque conduite par son Administrateur Directeur Général, M.

Lire la suite

Youssoupha S. Diagne et Dame Thiam, agents de la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee), ont publié en décembre 2019, une étude intitulée : « La résilience de l’économie sénégalaise : quelles politiques publiques en réponses aux chocs exogènes ? ». Selon ces deux auteurs, cette étude a permis d’identifier les principaux risques pesant traditionnellement sur les performances économiques du Sénégal et de proposer des solutions de politiques économiques pour y faire face.

Lire la suite

Le système de santé dégradé de la République démocratique du Congo (RDC) a besoin d’une aide urgente, car il doit faire face à des épidémies de rougeole et de choléra qui tuent des milliers d’enfants ainsi qu’à la menace croissante de la maladie à coronavirus (COVID-19), affirme l’UNICEF. A travers un communiqué, l’Unicef explique que les efforts constants déployés pour endiguer l’épidémie d’Ebola dans l’est du pays ont détourné l’attention et les fonds auparavant accordés à des établissements de santé déjà affaiblis qui font face à plusieurs maladies endémiques mortelles.

Lire la suite

Les manchettes des journaux donnent la chair de poule. Des pénuries de matériels vitaux obligent les médecins à prendre les mêmes décisions que sur le champ de bataille, pour choisir qui doit vivre et qui doit mourir. Des longues files de malades qui attendent en vain un test ou un lit d'hôpital.

Lire la suite

Les prix des produits à l’importation se sont repliés de 1,9%, en janvier 2020, comparés à ceux du mois précédent. Cette information émane de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd). Pour ladite agence, ce fléchissement est consécutif à celui des prix des produits des sections « machines et appareils » (-5,8%), « produits des industries chimiques » (-2,3%), « produits minéraux » (-3,2) et « produits des industries alimentaires » (-3,0%).

Lire la suite

Dans sa « Note sur le Pib trimestriel », l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) fait une analyse sectorielle des sous-branches. Elle note un repli de 0,6%, en variation trimestrielle, de l’activité du secteur primaire comparée au troisième trimestre de 2019, la valeur ajoutée du secteur primaire s’est repliée de 0,6%, en termes réels, imputable à une baisse de la valeur ajoutée dans les sous-secteurs de la pêche (-8,9%) et de l’élevage (-1,6%).

Lire la suite

Le directeur exécutif de l’Institut des futurs africains (Ifa) indique que qualifier les conséquences économiques du coronavirus de désastreuses, relève de l’euphémisme. Alioune Sall soutient qu’après la pandémie, les banques centrales devront mettre en place des mesures incitatives pour conduire le système bancaire à avoir de l’appétit pour des crédits aux Pme/Pmi africaines.

Lire la suite

Il faut retenir la négation de la formule selon laquelle « l’homme est à la mesure de toute chose » car il peine encore à transformer l’incertitude en risques. Or l’incertitude, on la subit et le risque, on le gère : ce dernier étant la probabilité d’occurrence d’un événement défavorable.

Lire la suite

Dans la commune de Mbour, tout comme dans beaucoup d’autres localités de la Petite-Côte, et même au-delà, les activités économiques et commerciales réglementées subissent de plein fouet les différentes mesures prises aussi bien au niveau central qu’au niveau déconcentré, pour freiner la propagation du coronavirus, communément appelé COVID-19, qui sévit un peu partout dans le monde.

Lire la suite

Même s’il a choisi de ne pas se rendre à l’audience avec le président Macky Sall, Abdoul Mbaye, l’ancien premier ministre de celui-ci ne manque pas de donner son opinion sur la gestion du Covid 19. Il a estimé n’avoir vu aucune recette “pour anéantir le choc”. Tout au plus, il conseille de passer l’épreuve avec le moins de dégâts possibles.

Lire la suite