En réaction à l’exode de la communauté musulmane birmane vers le Bangladesh, Delhi suspend la liberté de circulation dont bénéficient normalement les minorités tribales entre la Birmanie et les États du nord-est del’Inde.

Article complet sur :

http://www.courrierinternational.com/article/crise-des-rohingyas-linde-renforce-ses-controles-la-frontiere-birmane

Pin It