L’ONG déplore une dégradation des droits humains depuis la réélection contestée d’Idriss Déby Itno, en2016, et demande aux Occidentaux de ne pas fermer les yeux.

Article complet sur :

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/09/14/arrestations-arbitraires-torture-selon-amnesty-international-la-repression-se-durcit-au-tchad_5185429_3212.html

Pin It