Rome est accusé d’avoir traité avec des milices de passeurs pour endiguer le flux de migrants au départ des côtes libyennes.

Article complet sur :

http://www.lemonde.fr/international/article/2017/09/14/entre-la-libye-et-l-italie-petits-arrangements-contre-les-migrants_5185310_3210.html

Pin It