« N’espère rien de l’homme s’il travaille pour sa propre vie et non pour l’éternité ». Antoine de SAINT-EXUPERY, dans Citadelle, fait la lumière sur la notion d’éternité à travers la finalité des actes que nous posons. Il situe ce qui est éternel sur le champ des valeurs et de la vérité, parce que le faux et le mensonge se démentent d’eux-mêmes dans l’inexorable roulement de l’histoire. Le binôme « valeur-vérité » est le socle de la construction durable, celle qui transcende le temps et prépa [...]

Lire l'article original sur :

http://news.alome.com/h/113466.html

Pin It