Dix jours après l’envoie de la liste de leur représentant à la CENI, l’opposition n’a pas repris sa place au sein de l’institution en charge de l’organisation des élections. Un blocage est intervenu à la suite de la place de l’UFC dans l’échiquier oppositionnel. Le parti de Gilchrist Olympio, tout en étant au gouvernement réclame sa place dans l’opposition mais la C14 ne l’entend pas ainsi. UNIR qui profite de cette situation ne veut pas trancher ce débat pour perdre un allié. Me Isabelle Mana [...]

Lire l'article original sur :

http://news.alome.com/h/113462.html

Pin It