Alors que de présumés voleurs continuent d’être battus, brûlés et tués par les populations, l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture au Togo (l’ACAT TOGO) s’érige en défenseur de ces victimes parfois innocentes. Opposée au phénomène de la vindicte populaire, cette organisation profite de la Journée internationale de lutte contre la peine de mort, célébrée ce 10 octobre, pour interpeller le gouvernement sur la question et le convier à «insérer la notion de la vindicte populai [...]

Lire l'article original sur :

http://news.alome.com/h/113454.html

Pin It