La Cour Constitutionnelle du Togo a fait ce mardi une annonce pour le moins surprenante. Alors même que les tractations sont en cours pour trouver une issue à la crise politique qui dure depuis plus de dix mois, Aboudou Assouma et son équipe demandent tout simplement au gouvernement et la Commission électorale nationale indépendante d’aller vite, car le temps presse en ce qui concerne la tenue des élections législatives cette année.

Lire l'article original sur :

http://news.alome.com/h/110321.html

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir