‘Je ne sais pas comment demain nous pourrons encore nous asseoir devant des ministres comme Bawara, Boukpessi, et Yark* pour des discussions, ce sont des criminels’.

Lire l'article original sur :

http://news.alome.com/h/108762.html

Pin It