Mis en place en janvier 2014 par le gouvernement togolais pour faciliter l’accès aux populations pauvres des zones rurales très reculées, aux services financiers de base, le Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI), livre son bilan après quatre années d’opérationnalisation.

Lire l'article original sur :

http://news.alome.com/h/108746.html

Pin It