La sanction épiscopale vient de tomber contre les prêtres « rebelles du diocèse de Kpalimé ». Les révérends pères ( RP) Yves Paul Azaglo, Gerson Galé et Daniel Agbadji ont été suspendus pour l’exercice de tous les « actes du pouvoir d’ordre et de gouvernement» par une décision rendue publique ce jour par Mgr Bénoît Alowonou, pour une longue liste de fautes commises, notamment leur scandaleux appel à mettre fin à la messe chrismale du 28 mars dernier ou encore leur refus de renouveler leurs [.

Lire l'article original sur :

http://news.alome.com/h/108742.html

Pin It