La nouvelle, la triste nouvelle est tombée, brutale et rude encette soirée du 2 juillet. Un ami m’alerte. Le grand frère Abdoulaye est rappelé à Dieu! Allahou Akbar! Et comme pour refuser le destin, je me mets à psalmodier: ce n’est pas possible, ce n’est pas possible… Et pourtant, c’est la triste réalité.

Source :

http://www.tamtaminfo.com/hommage-a-abdoulaye-mamoudou-bere-ainsi-tu-es-parti/

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir