En ce 44e anniversaire de cette nuit horrible du 15 avril 1974, le devoir de mémoire s’impose. Aucune action nous fera revenir notre regrettée grand-mère Aissa et pour cela, il est inutile d’avoir un esprit de vengeance, la seule vengeance qui tienne est le pardon.

Source :

http://www.tamtaminfo.com/il-faut-se-souvenir-de-loffense-pour-la-pardonner/

Pin It