L’UPR avait la mainmise sur le Parlement en 2013. Malgré la participation de l’Opposition en 2018, rien n’a véritablement changé et le pouvoir conserve une majorité écrasante dans la future Assemblée.

Source :

http://mauriweb.info/node/5379

Pin It