Farouk Ben Abbes Belgo-Tunisien qui comparait devant les tribunaux français aurait séjourné en en Mauritanie identifiée, avec l’Arabie Saoudite et l’Egypte, par les enquêteurs comme un haut lieu «d'enseignement de l'islam radical».

Source :

http://mauriweb.info/node/5086

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir