S’il est vrai que, comme le souligne l’historienne Vijaya Teelock, « au-delà des besoins plus immédiats pour lesquels ils ont été commandités, les rapports servent à la postérité », force est de constater que dans bien des cas aussi, certains ne sont pas rendus publics alors même qu’ils ont été payés des deniers publics.

Source :

http://www.lemauricien.com/article/que-deviennent-les-rapports-payes-des-deniers-publics/

Pin It