A une quarantaine de jours des élections générales dont la présidentielle du 30 juillet prochain, Emmerson Mnangagwa n’a pas voulu s’accommoder de cette demande d’explication où il risque de se compromettre lui ou ses nouveaux proches.

Source :

https://afrique.latribune.fr/politique/2018-06-12/zimbabwe-audition-retardee-pour-robert-mugabe-dans-l-affaire-des-diamants-781505.html

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir