L'opposition guinéenne a annoncé avoir fait de mardi prochain une « journée ville morte » à Conakry, en vue de protester contre « le non-respect » par le gouvernement de l'accord de sortie de crise, signé avec elle le 8 août dernier.Selon Cellou Dalein Diallo, président de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) qui s'adressait, mercredi soir à la presse, au sortir d'une réunion de l'opposition, plusieurs membres de celle-ci ont été victimes de violences pendant l'installation de certains conseils municipaux à l'intérieur du pays.

Source :

https://www.journaldeconakry.com/guinee-lopposition-decrete-mardi-journee-ville-morte/

Pin It