Les électeurs devront encore attendre avant de connaître l'issue finale et officielle du premier tour du vote du 6 octobre. Si certaines provinces comme la Nyanga et l'Ogooué-Lolo sont déjà fixées, dans d'autres régions, le CGE rallonge l'attente, amplifiant ainsi, un climat tendu .

Article complet sur :

http://www.gabonews.com/fr/actus/politique/article/locales-et-legislatives-2018-le-cge-aurait-il

Pin It