Réagissant à la déclaration de la majorité présidentielle publiée le 4 avril, relative à la lutte contre la corruption et la traque des présumés auteurs, la principale formation politique de l'opposition congolaise a indiqué, pour sa part,dans une déclaration publiée le 16 avril à Brazzaville, qu’au lieu de se limiter à la simple dénonciation, la famille politique du président de la République doit citer nommément les présumés coupables.

Source :

http://www.adiac-congo.com/content/lutte-contre-les-antivaleurs-lupads-demande-la-majorite-presidentielle-daider-la-justice

Pin It