Azali Assoumani croyait conduire sa caravane et passer sans encombres jusqu'à s'offrir 10 années supplémentaires à la tête de l'État comorien.

Source :

http://feedproxy.google.com/~r/habarizacomores/~3/7Um5SlQVLQo/residence-surveillee-de-sambi-le-jour.html

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir