Ce 10 juillet, les habitants de Bria, chef lieu de la haute Kotto ont organisé une marche pour "dénoncer les multiples cas de violences des droits humains, dont des braquages à mains armées, visant notamment les humanitaires qui exercent dans la localité", ont-ils souligné.

Source :

http://news.abangui.com/h/63686.html

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir