Appelé à la barre le mardi 10 juillet 2018, le sergent-chef Roger Koussoubé avait prononcé, pour la première fois depuis le début des interrogatoires des accusés, le nom du général Djibrill Bassolet.

Source :

http://lefaso.net/spip.php?article84444

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir