Ce n’est plus un secret que l’une des dispositions du nouveau code pénal interdit le commerce de l’essence frelatée (Kpayo). En prélude à sa promulgation et la mise en application de cette disposition, Modeste Toboula, préfet du département du Littoral rassure ses administrés acteurs de la filière.

Lire l'article original sur :

http://news.acotonou.com/h/109550.html

Pin It




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir