Une posture en déphasage avec leur honorabilité. Une Cour suprême toujours aux aguets. Réfractaires à se conformer aux exigences avant leur entrée en fonction, les députés de la 7ème législature ont décidé de jouer au cache-cache avec la Chambre des comptes de l’institution dirigée par Ousmane Batoko.

Lire l'article original sur :

http://news.acotonou.com/h/108234.html

Pin It