Dès début septembre 2017, le projet portant amendement de la loi sur la monnaie et le crédit (LMC) a été ainsi officiellement adopté par le Conseil des ministres pour y introduire le recours au financement interne non conventionnel par la Banque d’Algérie (BA) directement au profit du Trésor public.

Source :

http://www.elwatan.com/actualite/l-illusion-de-la-planche-a-billets-17-04-2018-366423_109.php

Pin It